Systèmes, méthodes pour gagner à la roulette

poker en ligne

Le droit des états émet une législation de poker en ligne fédérale cloud

La National Governors Association (NGA) a écrit une lettre aux dirigeants du Sénat des États-Unis et de la Chambre des représentants s’opposant au projet de loi qui pourrait voir certaines formes de poker en ligne et paris hippiques hors-piste légalisés.

Dans sa correspondance adressée au leader de la majorité au Sénat, Harry Reid, et à son homologue républicain Mitch McConnell en plus des dirigeants de la Chambre des représentants John Boehner et Nancy Pelosi, la NGA a révélé qu'elle est contre le projet Internet Gambling Prohibition, Poker Consumer Protection and Strengthening UIGEA Act of 2012 en raison des questions de droits des États.

«Au nom des gouverneurs de la nation, nous vous demandons encore une fois de faire participer les États collectivement à l'élaboration d'une législation permettant de règlementer les jeux sur Internet », lu dans la lettre rédigée par Tom Corbett gouverneurs de la Pennsylvanie et Steven Beshear du Kentucky.

«[La] NGA a examiné le projet de la législation du Sénat qui interdirait les jeux sur Internet, que ce soit inter ou intétatiques, à l'exception des paris hippiques hors-piste et de poker en ligne sous licence. Comme vous le savez, les Etats qui autorisent les jeux sous quelque forme que ce soient tirent des revenus importants critiques pour aider à financer des programmes d'éducation, les personnes âgées, anciens combattants et autres services importants.

«Le projet de préempter l’autorité réglementaire émergent de l'Etat récemment mis en place par le Département américain de la Justice en vertu d'une réinterprétation de la Wire Act fédérale, ce qui pourrait restreindre les recettes de l'État provenant des jeux de hasard. Nous nous opposons au projet de loi du Sénat dans sa forme actuelle comme une préemption inutile de l'autorité étatique.

«Nous exhortons le Congrès à s'engager avec nous pendant tout le processus législatif sur des questions de ce genre qui pourrait préjuger ou altérer l'autorité des États. »

Cependant, le gouverneur du Nevada Brian Sandoval a récemment exprimé son désaccord avec l'avis de la NGA en annonçant son soutien à la loi fédérale. Le républicain a déclaré que le jeu en ligne est «inévitable» et que le projet de co-parrainage représente une approche fédérale sensée.
 

poker en ligne la Sentence pour fulltill poker pokerstart absolute poker

pub

Ira Rubin, l'un des onze hommes accusés dans le cadre des actes d'accusation ‘Black Friday’ de l'an dernier, a été condamné à une peine de prison de trois ans et a été ordonné de renoncer à cinq millions de dollars de recettes.

Accusé en Avril 2011 d'avoir aidé à traiter les paiements illégalement pour les sites de poker en ligne AbsolutePoker.com, PokerStars.com et FullTiltPoker.com, Rubin a plaidé coupable en Janvier de trois accusations de complot après avoir été détenu par les autorités au Guatemala où il avait fui pour éviter l’arrestation.

Le gouvernement et le propre avocat de la défense de Rubin avait recommandé une peine de 18 à 24 mois, tel que spécifié par les lignes directrices facultatives fédérales, mais le Juge du district américain Lewis Kaplan a déclaré que cette peine de prison n'aurait pas servi comme un effet dissuasif sur la criminalité future.

« Vous êtes un escroc non réformé et fraudeur», Kaplan aurait dit à Rubin dans une salle d'audience de Manhattan.

« Une phrase significative est nécessaire pour protéger la communauté. »

Kaplan a déclaré que les actions de Rubin avaient été d’un mépris ‘effronté’ de la loi des États-Unis tout en expliquant qu'il s'attendait à ce que le défendeur reçoive un crédit pour le temps qu'il avait déjà passé en prison et pourrait être libéré après 31 mois, avec un bon comportement.

Une fois libéré, Rubin est interdit de participer à toute activité.

source  http://forum.casinos-jackpots.net

Bodog88.com achète Bodog Poker Network

pub

Le propriétaire et donneur de licence de la marque de divertissement et de jeux Bodog, BodogBrand.com, a conclu un accord pour vendre son Bodog Poker Network à son détenteur de licence en Asie Bodog88.com.

BodogBrand.com a déclaré que la vente suit l'achèvement du logiciel business-to-business du Bodog Poker Network et ‘l'acceptation d'un déménagement vers un modèle plus récréative’ de l'industrie du poker en ligne et verra l'entreprise disposer des ressources et de main-d'œuvre pour le mener à ‘l'étape suivante’.

« Il est évident que la meilleure solution pour le Bodog Poker Network est une société qui comprend le pouvoir de la marque, en particulier dans un domaine de croissance comme l'Asie », a déclaré Patrik Selin, directeur général de Bodog Poker Network.

« Je connais bien aussi le directeur général de Bodog88.com, Robert Gustafsson, et il comprend l'importance du modèle de poker récréatif qui, encore une fois, est particulièrement fort pour l'Asie où la confiance est un facteur beaucoup plus important que des concepts tels que le rake-back qui n’ont aucun sens dans la région.

« Je vais démissionner comme directeur général de Bodog Poker Network pour permettre à Robert et son équipe à Manille de continuer le progrès réalisés par le modèle de poker récréatif. Du point de vue personnel, il est également judicieux de se retirer de la marque dans son ensemble et, par conséquent, je vais chercher à passer les rênes de l'entreprise BodogUK au cours des prochains mois. »

« Ce que Patrik a fait pour la marque Bodog et moi témoignerait le poker comme un ensemble ; depuis qu’il a commencé, le Bodog Poker Network a été phénoménale», a déclaré Gustafsson.

« Son pedigree dans l'industrie a encore progressé depuis qu'il a dévoilé le modèle de loisir de poker et le fait que de nombreuses entreprises ont maintenant adopté une approche similaire souligne son succès. Nous lui souhaitons bonne chance pour l'avenir en sachant que n’importe où et quoi que son esprit entreprendra sera un énorme succès. »

Source Meilleurs casinos

poker 3 cartes : jouez gratuitement sur mybet

Principe 

Le Poker Trey compte parmi les jeux de poker les plus en vogue ; il est extrêmement varié. Vous avez trois sortes de paris : « première mise », « paire plus » ou les deux combinés.

Dans le premier cas, vous partez du principe que votre main est supérieure à celle du croupier, dans le troisième cas, que vous détenez une paire ou une meilleure main. Si vous défiez le croupier, votre main doit être plus forte que celle du croupier ou détenir une paire ou mieux. 

Le jeu 

1) Première mise

Le but de la « première mise » est d’obtenir une main supérieure à celle du croupier. Choisissez le montant de votre mise et cliquez sur Tirer; vous recevrez trois cartes ouvertes, tandis que celles du croupier restent fermées.

Si vous décidez de vous coucher (passer) (Pli), le jeu est terminé et vous perdez le pari de votre première mise.

Si vous optez pour la relance (Joue), vous doublez le montant de votre mise et les cartes du croupier sont découvertes.

Paiements de la première mise

le pari première mise (« Ante ») est gagnée 1 pour 1
la mise de relance (« Play ») est retournée au joueur

le pari première mise (« Ante ») est gagnée 1 pour 1
la mise de relance (« Play ») est gagnée 1 pour 1

le pari première mise (« Ante ») est perdue
la mise de relance (« Play ») est perdue

  1. Si la main du croupier ne détient pas de dame ou mieux, elle ne se qualifie pas :
  2. Si la main du croupier détient au moins une dame ou mieux, elle se qualifie, mais le joueur l’emporte :
  3. Si la main du croupier détient au moins une dame ou mieux, elle se qualifie et le croupier l’emporte sur le joueur :
  4. Si la main du croupier détient au moins une dame ou mieux, elle se qualifie, mais la main du croupier et celle du joueur sont égales (voir règles de la plus haute carte – « High Card ») :

    le pari première mise (« Ante ») est retourné au joueur
    la mise de relance (« Play ») est retournée au joueur

Règles de la plus haute carte (« High Card »)

Si la main du croupier et celle du joueur détiennent chacune une haute carte, c’est la carte la plus forte qui détermine le gagnant.
Si la main du croupier et celle du joueur sont égales, c’est la carte haute suivante qui détermine le gagnant. Si toutefois celles du croupier et celle du joueur sont d’égale valeur, c’est la troisième carte qui déterminera le gagnant ; si la valeur de la troisième carte du croupier est la même que celle de la troisième carte du joueur, la première mise est considérée comme nulle.

Pair Plus spécial à la première mise

En plus du paiement de première mise indiqué plus haut, si votre main contient une des combinaisons suivantes, vous recevez un bonus comme suit:

Pair Plus de première mise
Main
Gain

Vous bénéficiez en tout cas du bonus de la première mise, peu importe que vous battiez le croupier ou non. 

2) Paire Plus

Le but du « Paire Plus » est de détenir une paire (« One Pair ») ou mieux dans une main de trois cartes.

La mise ne peut être ni augmentée, ni réduite et le joueur encaisse sans tenir compte de la main du croupier.

En début de jeu, misez sur « Paire Plus » et cliquez sur « Deal ». Vous recevrez trois cartes ouvertes, tandis que celles du croupier restent fermées.

Si votre main détient une paire ou une des combinaisons suivantes, les gains se répartissent comme suit

Main
Gain

ATTENTION : Si vous jouez simultanément une « première mise », les cartes du croupiers sont fermées et vous avez la possibilité de vous coucher (cliquez Pli).

Si vous choisissez de vous coucher (passer) (Pli), vous perdez votre première mise, mais aussi votre mise « Paire Plus ».

Classement des mains de 3 cartes

Poker Trey classement La main

Instructions

  1. Cliquez sur la pile de jetons pour choisir le montant de votre mise. Le montant de la mise ne peut être inférieur au montant minimum fixé à la table.

    Grandes pièces 1K=1000, 1M=1 000 000, 1B=1 000 000 000.

  2. Placez vos paris en cliquant sur le champ « Pair Plus » et/ou « Ante ». Si vous désirez modifier ou annuler un pari, maintenez la touche « Shift » enfoncée et cliquez sur le bouton gauche de la souris sur le ou les jetons dans le champ « Bet ».
  3. Pour recevoir les cartes, cliquez sur Tirer.
 

Options du jeu:

Aller au Menu Principal – Options pour consulter la liste suivante:

Qualité graphique: Vous pouvez changer ceci à Bas si vous remarquez des ralentissements dans le jeu à cause des capacités traitantes de votre ordinateur. Note: les ralentissements dans le jeu peuvent être aussi le résultat des problèmes reliés à Internet comme les périodes d'usage achalandées.

Effets Sonores: Ceci tourne les sons de jeu (tel que les cartes claquement et les sonneries, (quand vous cliquetez sur les boutons) ouvert et fermé.

Voix du croupier: Ceci tournera les messages tel que "Le Joueur Gagne" ouvert et fermé.

Musique d'ambiance: Ceci tourna les sons d'un casino normal, tel que les gens qui parlent dans l'arrière-plan. (Ces sons sont très calmes en comparaison des autres sons.)

fulltiltpoker : biens saisis par la justice

Le Ministère américain de la Justice et le Federal Bureau of Investigation (FBI) ont annoncé qu'ils ont été autorisés à saisir les biens personnels des membres du conseil d'administration de Full Tilt Poker.

Les autorités fédérales ont révélé qu'ils avaient reçu un mandat de Leonard Sable, juge régional américain pour la région sud de New York, la semaine dernière, et vont maintenant prendre possession de la propriété personnelle de Howard Lederer, Ray Bitar, Rafe Furst et Chris Ferguson.

Le mandat permettra au gouvernement de saisir les comptes de jeux en ligne détenus par Lederer avec Wells Fargo Bank et Lloyds TSB International tandis qu’un compte NatWest appartenant à Bitar sera également placé en détention avec le compte Citibank de Ferguson.

La semaine dernière a vu Preet Bharara, procureur des Etats-Unis de la région sud de New York, décrire Full Tilt Poker, qui, prétendument, doit environ $ 440 millions aux joueurs à travers le globe, ‘comme un régime de Ponzi massif contre ses propres joueurs’.

Le procureur revendiqué comme il a déclaré que son bureau avait déposé des papiers légaux dans le cadre d'une plainte de blanchiment d'argent civile alléguant que Full Tilt Poker a indûment utilisé les fonds des joueurs de poker en ligne pour payer les membres de son propre conseil.

Bharara a déclaré que la proposition modifierait la déchéance et la plainte de blanchiment d'argent civile déposée initialement en avril et accuserait Full Tilt Poker avec Lederer, Ferguson et Rafael Furst, en plus du directeur général Ray Bitar d'avoir fraudé ses clients de quelque 300 millions de $ après avoir omis de conserver des fonds suffisants pour rembourser les joueurs.

La plainte du ministère de la Justice affirme que le conseil d'administration de Full Tilt Poker s’est enrichi en utilisant les fonds des joueur pour se payer lui-même de grosses sommes d'argent largement transférés sur des comptes en Suisse et à d'autres emplacements à l'étranger. Plus précisément, le procureur soutient que Bitar a empoché 41 millions de dollars tandis que Lederer a obtenu 42 millions de dollars avec Ferguson ayant été largement payé 87 millions de dollars en distributions et au moins 25 $ millions en cash.

Un autre propriétaire, décrit par les représentants fédéraux comme ‘un joueur de poker professionnel’, a reçu au moins 40 millions de dollars en distributions ainsi que des millions de dollars plus caractérisées comme des prêts qui n'ont été que partiellement remboursés. Le gouvernement prétend que Full Tilt Poker a continué à faire des paiements à ses propriétaires d'un maximum de dix millions de dollars par mois, même après être en faillite.


Source casino machine a sous