Systèmes, méthodes pour gagner à la roulette

poker en ligne

Le droit des états émet une législation de poker en ligne fédérale cloud

La National Governors Association (NGA) a écrit une lettre aux dirigeants du Sénat des États-Unis et de la Chambre des représentants s’opposant au projet de loi qui pourrait voir certaines formes de poker en ligne et paris hippiques hors-piste légalisés.

Dans sa correspondance adressée au leader de la majorité au Sénat, Harry Reid, et à son homologue républicain Mitch McConnell en plus des dirigeants de la Chambre des représentants John Boehner et Nancy Pelosi, la NGA a révélé qu'elle est contre le projet Internet Gambling Prohibition, Poker Consumer Protection and Strengthening UIGEA Act of 2012 en raison des questions de droits des États.

«Au nom des gouverneurs de la nation, nous vous demandons encore une fois de faire participer les États collectivement à l'élaboration d'une législation permettant de règlementer les jeux sur Internet », lu dans la lettre rédigée par Tom Corbett gouverneurs de la Pennsylvanie et Steven Beshear du Kentucky.

«[La] NGA a examiné le projet de la législation du Sénat qui interdirait les jeux sur Internet, que ce soit inter ou intétatiques, à l'exception des paris hippiques hors-piste et de poker en ligne sous licence. Comme vous le savez, les Etats qui autorisent les jeux sous quelque forme que ce soient tirent des revenus importants critiques pour aider à financer des programmes d'éducation, les personnes âgées, anciens combattants et autres services importants.

«Le projet de préempter l’autorité réglementaire émergent de l'Etat récemment mis en place par le Département américain de la Justice en vertu d'une réinterprétation de la Wire Act fédérale, ce qui pourrait restreindre les recettes de l'État provenant des jeux de hasard. Nous nous opposons au projet de loi du Sénat dans sa forme actuelle comme une préemption inutile de l'autorité étatique.

«Nous exhortons le Congrès à s'engager avec nous pendant tout le processus législatif sur des questions de ce genre qui pourrait préjuger ou altérer l'autorité des États. »

Cependant, le gouverneur du Nevada Brian Sandoval a récemment exprimé son désaccord avec l'avis de la NGA en annonçant son soutien à la loi fédérale. Le républicain a déclaré que le jeu en ligne est «inévitable» et que le projet de co-parrainage représente une approche fédérale sensée.
 

poker en ligne la Sentence pour fulltill poker pokerstart absolute poker

pub

Ira Rubin, l'un des onze hommes accusés dans le cadre des actes d'accusation ‘Black Friday’ de l'an dernier, a été condamné à une peine de prison de trois ans et a été ordonné de renoncer à cinq millions de dollars de recettes.

Accusé en Avril 2011 d'avoir aidé à traiter les paiements illégalement pour les sites de poker en ligne AbsolutePoker.com, PokerStars.com et FullTiltPoker.com, Rubin a plaidé coupable en Janvier de trois accusations de complot après avoir été détenu par les autorités au Guatemala où il avait fui pour éviter l’arrestation.

Le gouvernement et le propre avocat de la défense de Rubin avait recommandé une peine de 18 à 24 mois, tel que spécifié par les lignes directrices facultatives fédérales, mais le Juge du district américain Lewis Kaplan a déclaré que cette peine de prison n'aurait pas servi comme un effet dissuasif sur la criminalité future.

« Vous êtes un escroc non réformé et fraudeur», Kaplan aurait dit à Rubin dans une salle d'audience de Manhattan.

« Une phrase significative est nécessaire pour protéger la communauté. »

Kaplan a déclaré que les actions de Rubin avaient été d’un mépris ‘effronté’ de la loi des États-Unis tout en expliquant qu'il s'attendait à ce que le défendeur reçoive un crédit pour le temps qu'il avait déjà passé en prison et pourrait être libéré après 31 mois, avec un bon comportement.

Une fois libéré, Rubin est interdit de participer à toute activité.

source  http://forum.casinos-jackpots.net

Bodog88.com achète Bodog Poker Network

pub

Le propriétaire et donneur de licence de la marque de divertissement et de jeux Bodog, BodogBrand.com, a conclu un accord pour vendre son Bodog Poker Network à son détenteur de licence en Asie Bodog88.com.

BodogBrand.com a déclaré que la vente suit l'achèvement du logiciel business-to-business du Bodog Poker Network et ‘l'acceptation d'un déménagement vers un modèle plus récréative’ de l'industrie du poker en ligne et verra l'entreprise disposer des ressources et de main-d'œuvre pour le mener à ‘l'étape suivante’.

« Il est évident que la meilleure solution pour le Bodog Poker Network est une société qui comprend le pouvoir de la marque, en particulier dans un domaine de croissance comme l'Asie », a déclaré Patrik Selin, directeur général de Bodog Poker Network.

« Je connais bien aussi le directeur général de Bodog88.com, Robert Gustafsson, et il comprend l'importance du modèle de poker récréatif qui, encore une fois, est particulièrement fort pour l'Asie où la confiance est un facteur beaucoup plus important que des concepts tels que le rake-back qui n’ont aucun sens dans la région.

« Je vais démissionner comme directeur général de Bodog Poker Network pour permettre à Robert et son équipe à Manille de continuer le progrès réalisés par le modèle de poker récréatif. Du point de vue personnel, il est également judicieux de se retirer de la marque dans son ensemble et, par conséquent, je vais chercher à passer les rênes de l'entreprise BodogUK au cours des prochains mois. »

« Ce que Patrik a fait pour la marque Bodog et moi témoignerait le poker comme un ensemble ; depuis qu’il a commencé, le Bodog Poker Network a été phénoménale», a déclaré Gustafsson.

« Son pedigree dans l'industrie a encore progressé depuis qu'il a dévoilé le modèle de loisir de poker et le fait que de nombreuses entreprises ont maintenant adopté une approche similaire souligne son succès. Nous lui souhaitons bonne chance pour l'avenir en sachant que n’importe où et quoi que son esprit entreprendra sera un énorme succès. »

Source Meilleurs casinos