Systèmes, méthodes pour gagner à la roulette

Roulette : française, anglaise ou américaine ?

La roulette française

La roulette française est la version la plus répandue dans les casinos européens. Elle est en quelque sorte l’ancêtre de toutes les versions de roulette existantes. Elle est caractérisée par un cylindre comportant 37 cases, alternant le rouge et le noir, numérotées de 0 à 36. Le zéro lui est en vert. Sur le tapis sont également représentés les 36 numéros pleins, ainsi que le zéro. Les chances simples sont réparties de part et d’autre du tableau notamment la case Passe, la case Pair et la case pour la couleur Noire sont situées à gauche du tableau tandis que les cases Manque, Impair et Rouge sont situées à droite. La roulette française se distingue également par la mise en prison en cas de sortie du zéro. En effet, si le zéro est tiré, la mise déposée sur une chance simple est soit partagée entre la banque et le joueur soit on procède à la mise en prison : si la chance simple jouée lors du tour précédent est tirée, le joueur récupère sa mise, dans le cas contraire la banque empoche le tout.

La roulette anglaise

La roulette anglaise dérive directement de la roulette française : elle utilise un cylindre identique à celui de la roulette française ainsi qu’un tapis à 36 numéros pleins assorti d’une case zéro. Elle se déroule suivant le même principe que celui de la roulette française. Toutefois, le tapis de jeu est quelque peu modifié quant à l’alignement et l’ordre des cases. En effet, les chances simples sont regroupées à la gauche du tableau principal. La roulette anglaise se distingue également par des jetons spécifiques répartis entre toutes les tables. Chaque table possède alors ses propres jetons qui ne sont pas interchangeables avec ceux des autres tables. De même, étant donné que le nombre de joueur est limité à 7, chaque participant dispose de sa propre couleur de jetons afin de pallier tout litige éventuel. Notons également qu’en cas de sortie du zéro, la mise est directement partagée entre la banque et le joueur : l’option de mise en prison n’existe pas à la roulette anglaise.

La roulette américaine

La roulette américaine est née d’une ancienne forme de la roulette européenne. Dans cette version, le cylindre compte 38 cases au lieu de 37 à travers l’ajout d’une case supplémentaire destinée au double zéro (00). Le tapis reçoit également cette case supplémentaire du double zéro. L’ordre de numérotation des cases est différent de celui des roulettes européennes, de même que la disposition des chances simples. La roulette américaine a l’avantage de proposer une grille de mises où les chances simples sont réparties de façon à être facilement accessibles à tous les joueurs assis autour de la table. Les règles de la roulette américaine sont identiques à celles de la roulette française. En termes de probabilités, l’introduction de la case double zéro augmente les chances de la banque au détriment de celui du joueur.

Pour jouer et apprendre sur le jeu de la roulette visiter notre partenaire